NOUVELLES
01/02/2014 01:07 EST | Actualisé 03/04/2014 05:12 EDT

Un homme, à la dérive depuis 16 mois, s'échoue sur les îles Marshall

Un homme, dont l'embarcation s'est échouée cette semaine sur l'une des îles Marshall, prétend que, parti du Mexique, il a dérivé pendant seize mois sur le Pacifique et parcouru plus de 12.500 kilomètres, a rapporté un anthropoloque norvégien.

L'homme, émacié, cheveux longs et longue barbe, a été découvert par deux habitants de l'archipel jeudi dans un bateau en fibre de verre d'environ 7 mètres, échoué sur un récif coralien de l'atoll d'Ebon.

"Son état de santé n'est pas bon, mais il s'améliore" a indiqué au téléphone à l'AFP, le chercheur en anthropologie, Ola Fjeldstad, qui fait des recherches sur cet atoll, le plus méridional de l'archipel.

M. Fjeldstad a précisé que l'homme, qui ne parle qu'espagnol et dit s'appeler Jose Ivan, ne portait qu'un sous-vêtement usé et prétendait avoir quitté le Mexique pour le Salvador en septembre 2012 avec un autre homme, mort en mer il y a plusieurs mois.

Jose Ivan a raconté qu'il devait sa survie aux tortues, oiseaux et poissons qu'il consommait ainsi qu'au sang des tortues qu'il buvait lorsqu'il ne pouvait pas recueillir les eaux de pluie.

Aucun instrument de pêche ne se trouvait sur le bateau. Jose Ivan a affirmé qu'il attrapait les oiseaux et les tortues à mains nues. Une tortue se trouvait effectivement dans l'embarcation échouée.

Selon Ola Fjeldstad, Jose Ivan a été emmené à la mairie de l'île principale de l'atoll, Ebon, qui ne dispose que d'une seule et unique ligne téléphonique et d'aucune liaison internet. Le maire, Ione de Brum, a signalé sa présence au gouvernement, mais le seul avion dont disposent les autorités pour le transporter à Majuro, la capitale, est en panne et ne sera pas réparé avant mardi.

Les îles Marshall, dans le Pacifique Nord, comptent 60.000 habitants disséminés sur plus de 24 atolls dont la plupart ne s'élèvent pas à plus de deux mètres au-dessus du niveau de la mer.

mp/ajc/st/ai/sym