NOUVELLES
01/02/2014 05:42 EST | Actualisé 03/04/2014 05:12 EDT

Ukraine: la Russie dénonce les critiques occidentales contre le régime

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a dénoncé samedi les critiques de responsables de l'UE et des Etats-Unis contre le régime ukrainien et affirmé qu'ils devraient surtout condamner la "violence" des manifestants.

"En quoi les encouragements à des manifestations de rue de plus en plus violentes sont-ils liés à la promotion de la démocratie?", s'est interrogé M. Lavrov à la Conférence sur le sécurité de Munich.

"Pourquoi n'entendons-nous de condamnation de ceux qui occupent des bâtiments gouvernement, attaquent la police, torturent des policiers et utilisent des slogans racistes et nazis?", a-t-il ajouté. "Pourquoi tant de responsables politiques européens encouragent-ils de telles actions alors que, chez eux, ils n'hésitent pas à punir sévèrement toute violation de la loi?".

Pour M. Lavrov, "l'Ukraine doit pouvoir choisir sans être soumis à des pressions" extérieures.

En marge de la conférence de Munich, le ministre russe a discuté de la situation en Ukraine notamment avec ses homologues américain, français et allemand.

Intervenant avant M. Lavrov, le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, a dénoncé "les violences" en Ukraine et "la violence exagérée" des forces de sécurité. Il a précisé qu'il ne considérait pas que "l'Otan ait un rôle à jouer" dans la crise ukrainienne.

jri/ial/fw