NOUVELLES
01/02/2014 05:18 EST | Actualisé 03/04/2014 05:12 EDT

Thaïlande: violents heurts entre manifestants à la veille des élections (AFP)

Des violences ont éclaté samedi à Bangkok entre manifestants pro et antigouvernement à la veille de législatives à haut risque, selon un journaliste de l'AFP qui a entendu des tirs nourris et plusieurs explosions.

Selon le centre de secours Erawan, au moins une personne a été hospitalisée après avoir apparemment été touchée par balle lors de ces heurts entre d'un côté des manifestants qui veulent empêcher le vote de dimanche et de l'autre des partisans du gouvernement.

Deux autres personnes légèrement blessées ont été traitées sur place.

Les tirs, notamment à l'arme automatique, se poursuivaient vers 17H15 (10H15 GMT) dans le quartier de Lak Si, au nord de Bangkok. Selon la police, au moins deux cocktail Molotov ont également été jetés.

Les incidents ont éclaté alors qu'un groupe de partisans du gouvernement s'est approché de manifestants qui bloquaient un bâtiment où se trouvaient les urnes devant être réparties dans divers bureaux de vote.

La Première ministre Yingluck Shinawatra fait face depuis trois mois à des manifestations quasi quotidiennes réclamant sa tête et la fin de l'influence de son frère Thaksin, ancien chef de gouvernement renversé par un coup d'Etat militaire en 2006.

Le milliardaire en exil est accusé de continuer à gouverner à travers sa soeur et d'avoir mis en place un système de corruption généralisée en faveur de ses alliés.

Les manifestants, alliance hétéroclite des élites de Bangkok, d'ultra-royalistes et d'habitants du sud, veulent remplacer le gouvernement par un "conseil du peuple" non élu et ont ainsi promis de tout faire pour empêcher les législatives anticipées de dimanche.

wd-abd/abk