NOUVELLES
01/02/2014 06:26 EST | Actualisé 03/04/2014 05:12 EDT

Campagne de séduction à l'Université Laval

L'Université Laval tenait samedi une journée portes ouvertes, une occasion pour l'institution d'enseignement d'attirer de futurs étudiants et de leur faire connaître, entre autres, les domaines où les taux de placement sont bons.

Les futurs étudiants ont pu découvrir que l'actuariat, la santé, la gestion et la criminologie sont des secteurs qui offrent de très bonnes possibilités d'emploi après les études.

La foresterie, qui a souvent été associée à la précarité, notamment en raison de la crise dans le secteur du bois d'œuvre, est également un secteur où les étudiants peuvent se trouver un emploi assez rapidement.

« Sur le marché du travail, la moyenne d'âge est autour de 55 ans. Donc, il y a beaucoup de départs à la retraite, peu de diplômés pour tous ces retraités », affirme Gabrielle Lalande, responsable de l'information à la Faculté de foresterie, géographie et géomatique.

« Il y a un taux de placement de 100 % pour tous nos programmes de foresterie et de génie du bois », ajoute-t-elle.

Les perspectives d'avenir semblent également excellentes dans le domaine de l'agriculture et de l'alimentation.

« Les usines de transformations, l'industrie manufacturière de la transformation alimentaire, c'est vraiment une usine dynamique où il se passe beaucoup de chose avec de nouveaux produits », plaide Julie Jean, directrice du programme de science de l'agriculture et de l'alimentation.

Les futurs étudiants ont jusqu'au 1er mars pour présenter une demande d'admission régulière à l'Université Laval.