NOUVELLES
31/01/2014 04:58 EST | Actualisé 01/04/2014 05:12 EDT

Taxes scolaires : la CAQ demande à Québec de rembourser les contribuables

La Coalition avenir Québec (CAQ) demande au gouvernement de respecter ses engagements concernant le remboursement des taxes scolaires.

Un texte de Julien Lafille

L'automne dernier, le gouvernement Marois annonçait qu'il voulait exiger des commissions scolaires qu'elles remboursent 100 millions de dollars sur deux ans aux contribuables. Ce remboursement doit toutefois passer par l'adoption du projet de loi 63, qui n'a pas encore été appelé pour étude à l'Assemblée nationale.

Or, la CAQ craint que le gouvernement n'appelle jamais ce projet de loi, en raison d'un possible déclenchement d'élections au cours des prochaines semaines. La porte-parole du parti en matière d'Éducation, Nathalie Roy, exige que le gouvernement appelle le projet de loi dès la rentrée parlementaire du 11 février.

La CAQ souligne que le député péquiste de Labelle, Sylvain Pagé, a laissé entendre cette semaine dans une entrevue à un journal de la région des Laurentides, que le projet de loi pourrait être abandonné en raison de possibles élections.

La ministre de l'Éducation, Marie Malavoy, se défend et affirme que le remboursement des taxes est toujours à l'ordre du jour.

De son côté, la Fédération des commissions scolaires du Québec continue de faire pression sur le gouvernement pour qu'il abandonne ce projet de loi.

La Fédération réitère qu'avec un tel remboursement, il y aura une diminution des services aux élèves.