NOUVELLES
31/01/2014 04:54 EST | Actualisé 02/04/2014 05:12 EDT

Première étape pour la future bibliothèque présidentielle Obama

Barack Obama ne quittera la Maison Blanche que dans trois ans, mais ses proches réfléchissent déjà à sa bibliothèque présidentielle et ont annoncé vendredi avoir lancé une fondation à cet effet.

Le site de la future bibliothèque destinée à célébrer les deux mandats du 44ème président des Etats-Unis n'a pas encore été déterminé mais la "Fondation Barack H. Obama" a indiqué qu'elle espérait parvenir à une décision début 2015 et commencerait à recevoir des candidatures dès ce mois de février, ainsi que des donations.

Les profils des trois membres du conseil d'administration de la fondation annoncés vendredi semblent toutefois montrer que Chicago (Illinois, nord), ancien fief électoral de M. Obama, pourrait tenir la corde aux dépens de sa ville natale d'Honolulu (Hawaii, Pacifique).

Martin Nesbitt, un entrepreneur et ami personnel de longue date de M. Obama, est en effet basé dans la grande ville au bord du lac Michigan. Les autres membres sont J. Kevin Poorman, un financier et avocat inscrit notamment au barreau de l'Illinois, et Juliana Smoot, ancienne collaboratrice de M. Obama pendant ses deux campagnes présidentielles - dont le siège était à Chicago - et à la Maison Blanche.

Le président de l'Université de Chicago, Robert Zimmer, a d'ailleurs fait acte de candidature à l'installation de cette bibliothèque sur le campus de son établissement, situé dans les quartiers défavorisés du Sud de la ville, où M. Obama a été animateur social dans sa jeunesse. Le président possède toujours une maison dans le quartier de Kenwood, entre l'université et le centre-ville.

"Je pense sincèrement que la bibliothèque présidentielle Obama serait idéale pour les quartiers Sud de Chicago. Un tel endroit reflèterait les vies personnelles et professionnelles des Obama, ainsi que leurs engagements envers la société", a-t-il affirmé.

De son côté, la fondation a indiqué que le but de la bibliothèque présidentielle serait de "refléter les valeurs et les priorités du président Obama tout au long de sa carrière politique", dont "promouvoir la paix, la justice et la dignité dans le monde entier".

"En outre, la fondation envisage un établissement qui, à travers sa mission et ses programmes, pourra constituer un point d'ancrage pour le développement économique et entretenir des relations solides avec les quartiers environnants", selon la même source.

Le second mandat de M. Obama s'achèvera le 20 janvier 2017.

"Le président est reconnaissant à ces personnes (les membres du conseil d'administration) de s'occuper de ce projet. Ce sont tous des amis de longue date, et il est heureux de leur soutien continu", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la Maison Blanche, Eric Schultz.

Les bibliothèques présidentielles américaines, une tradition lancée sous Franklin Roosevelt (1933-1945), sont jusqu'ici au nombre de 13. La dernière en date, le centre George W. Bush, a été inaugurée le 25 avril 2013 à Dallas (Texas, sud).

tq/rap