NOUVELLES
31/01/2014 07:12 EST | Actualisé 02/04/2014 05:12 EDT

Nouvelle zone aérienne d'identification: Washington met en garde Pékin

Les Etats-Unis ont mis en garde vendredi la Chine contre toute tentative d'instaurer une nouvelle "zone d'identification aérienne" en mer de Chine méridionale qui comprendrait des îles que lui disputent le Vietnam.

Washington est au courant "des informations non confirmées faisant état d'une préparation de la Chine" à l'instauration d'une zone aérienne d'identification (ZAI), a déclaré la porte-parole du département d'Etat américain, Marie Harf.

Une telle initiative serait considérée comme "un acte provocateur et unilatéral qui augmenterait les tensions et compromettrait sérieusement l'engagement de la Chine à régler par la diplomatie les différends géopolitiques de la région", a-t-elle précisé lors de son point de presse.

Le quotidien japonais Asahi Shimbun a rapporté que des responsables de la Défense chinoise avaient jeté les bases d'un projet d'une nouvelle zone aérienne qui inclurait les îles Paracels.

Ce petit archipel en mer méridionale de Chine est sous le contrôle de Pékin mais est revendiqué par le Vietnam.

La Chine revendique la totalité de la mer de Chine, y compris les zones qui sont loin de ses côtes.

L'année dernière, Pékin avait crée une tempête en établissant une ZAI en mer de Chine orientale, dont le tracé incluait des îles sous contrôle japonais mais revendiquées par la Chine.

"Nous avons clairement dit que les parties devaient se restreindre dans les annonces de créations de telles zones ou de toutes autres décisions administratives touchant des territoires disputés et nous prierons la Chine bien évidemment" de s'y conformer, a rappelé Marie Harf.

jkb/rap/bdx