NOUVELLES
31/01/2014 05:28 EST | Actualisé 02/04/2014 05:12 EDT

NFL: Goodell pourrait modifier la formule éliminatoire, centraliser les reprises

NEW YORK, États-Unis - Si le commissaire Roger Goodell obtient les coudées franches, des changements pourraient survenir dans la NFL.

Augmenter le nombre d'équipes en éliminatoires. Gérer la reprise vidéo du quartier général de la ligue. Rédiger un code de conduite contre le harcèlement dans les vestiaires de la NFL.

Avare de détails ou d'échéanciers précis, et reconnaissant du même coup qu'il avait besoin de l'approbation des propriétaires pour procéder aux modifications, Goodell a dépeint une ligue qui évolue constamment. Il s'est exprimé à l'occasion de sa conférence de presse annuelle en marge du Super Bowl, vendredi, dans un théâtre situé au coeur de Manhattan.

Goodell a dit qu'il y avait «beaucoup d'avantages» à faire passer de 12 à 14 le nombre d'équipes qui participeraient aux éliminatoires.

«Nous estimons pouvoir rendre cette ligue plus compétitive. Nous croyons que les affrontements peuvent devenir plus importants en fin de calendrier. Il y aura plus de fébrilité, plus de moments marquants pour nos partisans. Et c'est ce qui nous attire, a confié Goodell. Nous croyons pouvoir y parvenir de la bonne façon, d'un point de vue compétitif. En conséquence, ça continuera d'être pris très sérieusement en considération par le comité de compétition.»

Ce genre de proposition devra obtenir l'approbation d'au moins 24 des 32 propriétaires.

On sait déjà qu'au moins un d'entre eux — Jeffrey Lurie, des Eagles de Philadelphie —, qui a assisté au discours de Goodell, vendredi, s'est dit en faveur de l'idée sous certaines conditions. Il ne veut pas permettre l'accès aux éliminatoires à trop d'équipes, et il aimerait entendre Goodell parler davantage de la logistique dans ce dossier.

«Nous ne voulons pas devenir comme d'autres sports, où c'est trop facile d'atteindre les éliminatoires, a commenté Lurie. Ajouter une équipe ne serait pas contre-productif. Mais la date des matchs, je crois, est un aspect très important, parce que lors des matchs subséquents, tu dois virtuellement avoir le même temps de préparation que les autres.»

En se référant sans trop de subtilité aux erreurs des arbitres commises cette saison, Goodell a mentionné que le comité fera également des recommandations aux 32 propriétaires afin qu'ils adoptent la reprise vidéo centralisée aux bureaux de la ligue à New York.

Les Ligues majeures de baseball ont récemment adopté ce système, déjà préconisé par la LNH.

«Nous pensons qu'il y a encore beaucoup de place à amélioration au football, et particulièrement dans les décisions des arbitres, a noté Goodell. Nous voulons plus de constance et d'équité dans les décisions des arbitres.»

Un autre point très important, selon le commissaire, sera d'empêcher que des situations comme celle qui se serait produite dans le vestiaire des Dolphins de Miami cette saison ne se reproduise ailleurs.

«J'ai déjà entamé des pourparlers avec les autres parties. J'en ai discuté avec le syndicat, j'ai aussi rencontré plusieurs groupes de joueurs, individuellement et collectivement, à propos des circonstances. Qu'est-ce qu'on doit faire?», s'est questionné Goodell.

«On devra faire de l'éducation. On pourrait aussi procéder à quelques modifications dans nos politiques internes.»

D'autre part, à deux jours de l'affrontement entre les Broncos de Denver et les Seahawks de Seattle à East Rutherford, dans le New Jersey, Goodell a refusé de répondre directement aux questions relatives à la possibilité que d'autres matchs de championnat de la NFL soient disputés dans un stade ouvert du nord des États-Unis.