NOUVELLES
31/01/2014 11:53 EST | Actualisé 02/04/2014 05:12 EDT

Mont Kaaïkop : victoire des opposants aux coupes

Les opposants aux coupes de bois autour du mont Kaaïkop, près de Sainte-Lucie-des-Laurentides, ont obtenu gain de cause devant la Cour supérieure.

Un texte de Marc Verreault Twitter Courriel

La juge Claudine Roy a ordonné vendredi matin au ministère des Ressources naturelles de suspendre son autorisation de récolte.

La juge a estimé que le processus de consultation publique n'a pas été effectué correctement.

La juge Roy écrit que la consultation publique a été effectuée sans respect des règles et a entraîné des recommandations déraisonnables. Certains séances ont même eu lieu à huis clos, et l'objectif de transparence et de clarté ne sont pas atteints, souligne la juge.

Le tribunal estime donc qu'un préjudice irréparable sera commis si les compagnies forestières procédaient à la récolte de bois.

« Ça fait longtemps qu'on dit que le processus en place par le gouvernement n'était pas un processus qui écoutait les citoyens. C'était plutôt un processus qui les menait à respecter leur garantie d'approvisionnement vis-à-vis des industriels forestiers », a déclaré, satisfait, Claude Samson, membre de la Coalition pour la préservation du mont Kaaïkop.

Le groupe Crête ne pourra pas récolter les quelque 180 hectares de bois que le ministère des Ressources naturelles lui avait octroyés autour du mont Kaaïkop, du moins pas cet hiver. On ne sait pas pour le moment si ce jugement sera porté en appel.