NOUVELLES
31/01/2014 08:57 EST | Actualisé 02/04/2014 05:12 EDT

Malgré sa désignation comme lieu historique, l'Astrodome pourrait être démoli

HOUSTON - Une lueur d'espoir a fait surface cette semaine dans les efforts visant à empêcher la démolition de l'Astrodome de Houston alors que l'édifice, le premier stade couvert à usage multiple au monde, a été admis au sein du Registre national des lieux historiques.

Mais cette désignation ne suffira pas, à elle seule, à empêcher la destruction de la soi-disant «huitième merveille du monde», selon des responsables.

Le sort de l'Astrodome demeure incertain depuis que les électeurs ont rejeté, en novembre, une émission d'obligations de 217 millions $ pour transformer l'ancienne enceinte sportive en un géant palais des congrès.

Le stade a longtemps été le domicile des Astros de Houston, au baseball, et des Oilers de Houston, une formation de la NFL qui a éventuellement déménagé ses pénates au Tennessee.

Le Service des Parcs nationaux a annoncé cette semaine que l'Astrodome avait été ajouté au Registre national des lieux historiques, rejoignant plus de 1,5 millions d'édifices et de propriétés.

La désignation, surtout honorifique, signifie que toute tentative de modifier le stade le rend admissible à des crédits d'impôts fédéraux et d'État, et à tout autre programme d'incitation économique, a expliqué Paul Lusignan, un historien à l'emploi du Registre, à Washington. Mais cette désignation n'impose aucune contrainte au comté de Harris, propriétaire du stade.

«L'inscription au Registre ne rend pas l'édifice intouchable», a précisé Lusignan.

Joe Stinebaker, porte-parole du juge Ed Emmett, du comté de Harris, a confirmé que cette désignation aura «très peu d'impact» sur le processus décisionnel des autorités du comté.

Stinebaker a ajouté que pour l'instant, le sort de l'Astrodome est dans «une impasse totale», alors que les commissaires du comté n'ont fixé aucun échéancier pour déterminer ce qu'ils feront du bâtiment.

Aucune proposition d'importance visant à retaper l'Astrodome, que ce soit en provenance des secteurs privé ou public, n'a été soumise aux dirigeants du comté depuis que les électeurs ont voté par la négative au projet d'émission d'obligations, a également déclaré Stinebaker.

«Nous recevons plusieurs suggestions. Mais aucune de ces propositions ne traite de financement, ce qui est la clé de tout le dossier en ce moment, a expliqué Stinebaker. À ce moment particulier, l'éventuel sauveur devra provenir du secteur privé.»

Inauguré en 1965, l'Astrodome n'héberge plus d'équipes sportives depuis 1999 et n'a pas accueilli d'événements depuis 2009.

En 2005, l'Astrodome avait été transformé en site d'hébergement pour les résidants de la Louisiane déplacés par l'ouragan Katrina.