NOUVELLES
31/01/2014 10:33 EST | Actualisé 02/04/2014 05:12 EDT

Les concessions du président ukrainien insuffisantes pour Kerry

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a a estimé que les mesures proposées par le président ukrainien Viktor Ianoukovitch pour tenter d'apaiser les manifestations de l'opposition dans tout le pays, n'allaient pas assez loin, vendredi à Berlin.

"Les propositions (...) n'ont pas encore atteint un niveau de réforme suffisant", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse avec son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier.

Il a jugé que M. Ianoukovitch devait aller plus loin que la loi d'amnistie des manifestants pro-européens emprisonnés, et que le retrait des lois controversées limitant les droits de l'opposition - mesures qui ont été ratifiées vendredi.

M. Kerry a ajouté que si de vrais progrès se concrétisaient dans le partage du pouvoir avec l'opposition, les Etats-Unis encourageraient les manifestants à se montrer conciliants dans l'intérêt de l'"unité" et de la paix, car "toute violence supplémentaire et toute violence hors de contrôle ne serait dans l'intérêt de personne".

John Kerry s'est arrêté à Berlin sur la route qui le mène à la Conférence sur la sécurité de Munich (sud), où il rencontrera notamment des responsables de l'opposition ukrainienne pour la première fois.

L'Ukraine est prise depuis plusieurs semaines dans sa plus grave crise politique depuis son indépendance en 1991.

Les manifestants de l'opposition refusent de quitter la place de l'Indépendance à Kiev, plus connue sous le nom de Maidan, en dépit des concessions annoncées et du départ du Premier ministre Mykola Azarov.

wes-dlc-hap/fjb/abk