NOUVELLES
31/01/2014 09:35 EST | Actualisé 02/04/2014 05:12 EDT

Le pétrole pâtit de prises de bénéfices à New York

Le pétrole a ouvert en baisse vendredi à New York, plombé par des prises de bénéfices après s'être hissé la veille à son plus haut niveau de l'année, dans un marché relativement calme en raison du Nouvel An chinois.

Vers 14H20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars reculait de 64 cents, à 97,59 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché du pétrole américain "pâtit de prises de bénéfices, les opérateurs engrangeant quelques gains après une bonne performance des prix" la veille, a relevé Carl Larry, de Oil Outlooks and Opinions.

Dopés par l'annonce d'une croissance robuste des Etats-Unis à 3,2% au quatrième trimestre 2013 en rythme annualisé, un chiffre de bon augure pour la demande du premier consommateur mondial de brut, les prix s'étaient envolés au-dessus du seuil psychologique de 98 dollars le baril jeudi, à leur plus haut niveau de l'année en clôture.

Le marché était d'autant plus calme "qu'en Asie, les volumes d'échanges étaient nettement diminués alors que la Chine célèbre aujourd'hui son Nouvel An lunaire", a ajouté M. Larry.

Les cours restaient en outre fragilisés par la hausse du dollar qui continuait de bénéficier de l'annonce mercredi par la Banque centrale américaine (Fed) d'un nouveau resserrement de sa politique monétaire, les rachats de liquidités de l'institution ayant tendance à diluer la valeur du billet vert.

La Fed a fait part mercredi de son intention de réduire à nouveau de 10 milliards de dollars ses injections mensuelles de liquidités en les portant à partir de février à 65 milliards de dollars.

Or, une hausse du billet vert rend moins attractifs les achats d'or noir libellés dans cette monnaie pour les acheteurs munis d'autres devises.

Les prix du brut restaient également affectés par des craintes sur la consommation chinoise alors que, selon la banque HSBC, la production manufacturière du géant asiatique a reculé en janvier à son plus bas niveau en six mois.

ppa/sl/sam