NOUVELLES
31/01/2014 08:57 EST | Actualisé 02/04/2014 05:12 EDT

L'économie canadienne a connu une croissance de 0,2 pour cent en novembre

OTTAWA - Alimentée par le secteur des ressources, l'économie canadienne a progressé de 0,2 pour cent en novembre, comparativement au mois précédent, enregistrant du même coup une cinquième hausse mensuelle consécutive.

L'augmentation correspond à celle attendue par les analystes, et elle est tout juste inférieure à celle d'octobre, de 0,3 pour cent.

«La décente performance mensuelle est le reflet d'une solide fin de 2013 pour l'économie canadienne», a écrit dans une note l'économiste en chef de la Banque de Montréal, Doug Porter.

La production des industries productrices de biens a enregistré une croissance de 0,4 pour cent en novembre, en particulier grâce à une augmentation de 2,6 pour cent dans le secteur de l'extraction minière, pétrolière et gazière, a indiqué Statistique Canada.

Le secteur de l'extraction minière et de l'exploitation en carrière s'est accru de 1,3 pour cent, tandis que les services publics enregistraient une hausse de 2,1 pour cent, la demande d'électricité et de gaz naturel ayant augmenté en raison du temps plus froid que d'habitude dans certaines régions du pays.

La production manufacturière a diminué de 0,5 pour cent. La production des industries de services a augmenté de 0,2 pour cent, alors que le commerce de détail a augmenté de 0,8 pour cent. Le commerce de gros a quant à lui reculé de 0,6 pour cent.

Les résultats de deux des trois mois du dernier trimestre de 2013 étant maintenant connus, il semble que l'économie ait poursuivi sur sa lancée du troisième trimestre, a fait remarquer Leslie Preston, économiste à la Banque TD.

«Néanmoins, le trimestre s'est probablement terminé sur une mauvaise note en décembre, alors que les conditions météorologiques hivernales particulièrement mauvaises ont donné lieu à des pannes de courant et ont entravé les activités dans plusieurs parties du pays», a-t-elle écrit dans un rapport.

«Cela laisse l'économie avec un très faible élan en ce début de premier trimestre de 2014, qui pourrait maintenant connaître une croissance plus modeste», a ajouté Mme Preston.

La semaine dernière, la Banque du Canada a indiqué dans son Rapport sur la politique monétaire que la croissance économique avait été meilleure que prévu durant le deuxième semestre de 2013. La banque centrale a dit prévoir une croissance estimée à 1,8 pour cent en 2013 et à 2,5 pour cent tant cette année qu'en 2015.

La Banque du Canada a également dit s'attendre à ce que la croissance mondiale — menée par une poussée aux États-Unis — passe de 2,9 pour cent en 2013 à 3,4 pour cent cette année, puis à 3,7 pour cent en 2015.