NOUVELLES
31/01/2014 07:12 EST | Actualisé 02/04/2014 05:12 EDT

La Caisse de dépôt investit 1,2 milliard dans l'éolienne

La Caisse de dépôt et placement du Québec a annoncé vendredi un investissement de 1,2 milliard de dollars dans London Array, le plus grand parc éolien en mer du monde, situé au Royaume-Uni.

La société danoise DONG Energy cède à la Caisse 50 % de sa participation dans le parc de 245 km carrés, à 20 km au large des côtes des comtés de Kent et de l'Essex.

La Caisse détiendra ainsi une participation de 25 % dans le projet, avec les actionnaires existants DONG Energy, Masdar et E.ON, qui demeure l'actionnaire majoritaire avec 30 %.

DONG Energy et la Caisse ont également conclu une convention de transfert à long terme visant la production d'électricité et les certificats verts qui découleront de la participation de la Caisse dans le parc London Array.

« Cet investissement est l'occasion pour nous d'investir dans un actif de qualité au sein d'un secteur porteur et aux côtés de partenaires établis », a indiqué dans un communiqué Macky Tall, vice-président principal, Infrastructures à la Caisse.

La Caisse de dépôt et placement multiplie les investissements dans les infrastructures. Avant cette première percée sur le marché des éoliennes, elle avait fait en novembre un premier investissement de 960 millions dans des infrastructures portuaires, à Brisbane, en Australie.

Vendredi, la Caisse annonçait également un investissement de 100 millions de dollars en capital-actions dans la construction d'une cimenterie à Port-Daniel-Gascons, en Gaspésie, un projet de 1 milliard de dollars de l'entreprise Ciment McInnis.