NOUVELLES
31/01/2014 03:18 EST | Actualisé 02/04/2014 05:12 EDT

Coupe Davis - L'Espagne et la Serbie au bord de l'élimination

La Serbie et l'Espagne, dominées par la Suisse et l'Allemagne, étaient au bord de l'élimination à l'issue de la première journée du premier tour de la Coupe Davis, vendredi.

Privée du N.1 mondial Rafael Nadal et de David Ferrer, la sélection ibérique a perdu ses deux premiers simples à Francfort. Philip Kohlschreiber a facilement battu Roberto Bautista en trois manches (6-2, 6-4, 6-2).

Florian Mayer a quant à lui eu beaucoup plus de fil à retordre face à Feliciano Lopez dont il est venu à bout en cinq sets 7-6(8/6), 7-6(7/4), 1-6, 5-7, 6-3.

Menée elle aussi 2-0, la Serbie apparaissait bien fragile sans le N.2 mondial Novak Djokovic ni Viktor Troicki et Janko Tipsarevic pour affronter la Suisse de Roger Federer et Stanislas Wawrinka.

Federer a battu en trois sets Ilija Bozoljac, 268e mondial (6-4, 7-5, 6-2) tandis que son compatriote Wawrinka s'est imposé en quatre manches contre Dusan Lajovic 6-4, 4-6, 6-1, 7-6 (9/7).

Double tenante du titre, la République tchèque s'est retrouvée menée après le premier simple perdu en cinq manches par Radek Stepanek contre Robin Haase (6-4, 4-6, 7-6 (7/4), 2-6, 1-6). Mais Tomas Berdych a égalisé en écrasant Igor Sijsling 6-3, 6-3, 6-0.

La France a quant à elle déjà un pied en quarts de finale après les succès expéditifs de Richard Gasquet et de Jo-Wilfried Tsonga contre l'Australie.

Gasquet s'est imposé 7-6 (7/3), 6-2, 6-2 sur le jeune espoir des Aussies Nick Kyrgios en deux heures. Il a fallu un peu moins de temps à Tsonga pour prendre la mesure de l'ex-numéro 1 mondial et vétéran australien Lleyton Hewitt, battu lui aussi en trois manches 6-3, 6-2, 7-6 (7/2).

Emmené par Mikhail Kukushkin, l'équipe du Kazakhstan a elle aussi pris une option sur le prochain tour aux dépens de la Belgique. Leur leader a battu Ruben Bemelmans 6-4, 6-7(3/7), 6-2, 6-3.

Andrey Golubev a lui remporté un match marathon contre David Goffin 7-6(11/9), 3-6, 4-6, 6-2, 12-10. Le Japon et le Canada étaient à égalité (1-1), comme l'Argentine et l'Italie.

La confrontation entre les Etats-Unis et la Grande-Bretagne venait, elle, de débuter.

ll/fbx