NOUVELLES
30/01/2014 02:46 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

Steve Biron de retour devant le tribunal

Steve Biron, qui a reconnu sa culpabilité à des accusations d'agressions sexuelles ayant mis en danger la vie d'une quinzaine d'hommes, est de retour en cour pour les représentations sur la peine.

Steve Biron est cet homme de Québec qui, même s'il se savait infecté par le VIH, recrutait des amants sur Internet avant d'avoir des relations sexuelles non protégées avec eux.

La procureure de la poursuite, Me Rachel Gagnon, a soutenu en matinée qu'au moins une des victimes de Steve Biron a contracté le VIH, mais qu'il était impossible de prouver avec certitude qu'elle a bel et bien été infectée par Biron.

Me Rachel Gagnon a aussi fait savoir au tribunal que les victimes ont subi un stress important après avoir appris la maladie de Steve Biron. Certains ont dû se soumettre à des tests de dépistage et prendre des médicaments pour empêcher le développement de la maladie.

Lors de son témoignage, l'ex-conjoint de Steve Biron, Jocelyn Thibault, a raconté que ce dernier souffrait d'alcoolisme et de dépression au moment des événements, et qu'il avait même tenté de s'enlever la vie.

Au moment où son ex-conjoint a parlé de leur séparation, Steve Biron n'a pu contenir ses larmes.

Les audiences se poursuivent vendredi au palais de justice de Québec.