NOUVELLES
30/01/2014 08:18 EST | Actualisé 01/04/2014 05:12 EDT

Prise d'otages sanglante à Bagdad

Une prise d'otages dans un bâtiment gouvernemental de la capitale irakienne, jeudi, s'est soldée par un bilan de 24 morts et d'une cinquantaine de blessés, selon une source proche des services de sécurité.

Les forces de l'ordre sont parvenues à abattre les assaillants. Selon le général Saad Maan, porte-parole du ministère de l'Intérieur, les autres otages ont été libérés. Mais neuf des personnes qui avaient été faites prisonnières par les attaquants seraient mortes.

Cet attentat n'a pas été revendiqué. La prise d'otages est survenue dans un bâtiment du ministère irakien des Transports, qui est situé dans le nord-est de Bagdad.

Plus tôt jeudi, des sources médicales et de la sécurité avaient fait état de la mort d'au moins six personnes dans des attentats près d'un marché et un restaurant, à Bagdad.

Mercredi soir, des quartiers majoritairement chiites de Bagdad ont été la cible d'attentats à la voiture piégée et d'une fusillade. Bilan de ces violences : 19 morts.

Selon un bilan de l'Agence France-Presse, au moins 909 personnes ont été tuées en Irak en janvier, ce qui est trois fois plus que ce qu'on rapportait à la même période, l'année précédente. De plus, les Nations unies estiment à 140 000 le nombre de personnes déplacées en raison de ce conflit, soit le plus vaste déplacement de population en cinq ans, en Irak.