NOUVELLES
30/01/2014 04:21 EST | Actualisé 01/04/2014 05:12 EDT

Orbite Aluminae reçoit une aide fédérale de 4 M $ pour son usine de Cap-Chat

MONTRÉAL - Aux prises avec des difficultés avec la construction de son usine d'alumine de haute pureté de Cap-Chat, en Gaspésie, Orbite Aluminae reçoit un coup de pouce d'Ottawa afin de se procurer une pièce essentielle à la réalisation du projet.

Le ministre fédéral de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, Denis Lebel, a confirmé, jeudi, à Laval, l'octroi d'un prêt de 4 millions $.

Cette aide financière devra être remboursée en 10 versements égaux à compter du 24e mois suivant l'achèvement de l'usine de Cap-Chat.

Le vice-président directeur et chef de l’exploitation d’Orbite (TSX:ORT), Glenn Kelly, a expliqué que l'entreprise pourra ainsi se procurer un calcinateur, dont le coût est estimé à entre 10 et 12 millions $.

«C'est une bonne nouvelle pour nos actionnaires puisque nous avons accès à des fonds sans avoir à émettre d'autres actions de la compagnie, a-t-il expliqué en entrevue. Ça nous évite de diluer la participation des actionnaires existants.»

M. Kelly a ajouté que le délai de livraison du calcinateur pouvait atteindre sept mois, mais s'est dit confiant de voir la production commerciale d'alumine de haute pureté débuter bientôt.

«Nous en avons pour 12 mois (...) alors ça devait être (la production commerciale) à la fin de l'année ou au début de 2015», a-t-il dit.

L'alumine de haute pureté produite à Cap-Chat est destinée aux industries de hautes technologies (lasers, lampes, circuits électroniques, etc.).

Le montant annoncé par Ottawa s'ajoute aux 16 millions $ récoltés auprès du public et un autre 10 millions $ du fonds d'investissement californien Crede Capital.

«Nous avons aussi un engagement, avec Crede, pour que le fonds injecte, par le biais d'un placement privé, un autre 40 millions $, dans la prochaine année, dans Orbite», a également précisé M. Kelly.

Les travaux qui doivent être complétés par l'entreprise en Gaspésie sont évalués à environ 28,5 millions $. Le projet de l'usine de Cap-Chat a été marqué par d'importants dépassements de coûts.

M. Kelly a indiqué que la minière était toujours en discussions avec le gouvernement Marois pour un investissement de 10 millions $ de la part d'Investissement Québec.

«Il reste à recevoir l'aval du conseil des ministres», a-t-il précisé.

De son côté, le ministre Lebel a justifié la décision de son gouvernement par la volonté d'assurer la croissance d'Orbite Aluminae.

«Les bénéfices sociaux et économiques engendrés par les investissements faits à Cap-Chat seront importants et positifs pour toute la collectivité des environs de Cap-Chat et pour la Gaspésie», a-t-il indiqué, par voie de communiqué.

Les actionnaires d'Orbite ont semblé bien accueillir le coup de pouce financier d'Ottawa, puisque le titre de l'entreprise a gagné plus de neuf pour cent, ou trois cents, à la Bourse de Toronto, pour clôturer la séance à 36 cents.