NOUVELLES
30/01/2014 06:43 EST | Actualisé 01/04/2014 05:12 EDT

NASCAR restructure son format de championnat et créé un système éliminatoire

CHARLOTTE, États-Unis - Dites adieu à l'époque où un pilote de la série NASCAR, dans les minutes suivant une satisfaisante place parmi les dix premiers, sortait de son bolide pour dire à quel point il est heureux des points qu'il venait d'amasser.

En vertu des plus récents — et radicaux — changements apportés à la Course au championnat de la coupe Sprint, seule la victoire aura de l'importance.

Le format restructuré du championnat de la série NASCAR, annoncé jeudi, consistera en un système éliminatoire mettant aux prises 16 conducteurs, et qui visera à récompenser le pilote «le plus méritoire et testé au combat» à la fin du calendrier.

En tout, 16 pilotes seront qualifiés à la Course au championnat de la coupe Sprint, mais ce groupe passera à quatre, en vertu d'éliminations qui surviendront après chaque série de trois épreuves.

Les quatre pilotes encore en lice lors de la dernière des dix étapes auront des chances égales de remporter le championnat.

Le premier à franchir la ligne d'arrivée sera couronné champion de la coupe Sprint.

«Les jours où le fait de conduire autour de la piste et être satisfait parce que (l'ancienne) formule récompense la régularité sont terminés, a admis le président de NASCAR, Brian France.

«Pas de mathématiques. Pas de points bonis. C'est aussi simple que cela», a-t-il ajouté.

Il s'agit du quatrième changement au système de points ou à la formule de championnat depuis que France a créé la Course au championnat en 2004. Pendant 28 ans, avant la Course au championnat, la régularité faisait foi de tout puisque le champion était le pilote ayant amassé le plus de points à la fin de la saison.