NOUVELLES
30/01/2014 11:25 EST | Actualisé 01/04/2014 05:12 EDT

La compagnie aérienne sud-africaine SAA cherche un second hub en Afrique de l'Ouest

South African Airways (SAA), la compagnie aérienne sud-africaine, cherche une seconde plateforme de correspondances en Afrique de l'Ouest, un projet figurant sur ses tablettes depuis 2012, a-t-on appris jeudi auprès de la compagnie.

"Nous recherchons un hub en Afrique de l'ouest, c'est actuellement à l'étude", a déclaré le directeur financier de SAA, Wolf Meyer à l'AFP, "pas nécessairement au Sénégal".

"Mais il n'y a pas de plans arrêtés pour acheter des parts dans une compagnie aérienne à ce stade", a-t-il ajouté. "Je ne dis pas que cela ne se produira pas mais ce que nous explorons actuellement c'est d'avoir un deuxième hub en Afrique de l'ouest", parallèlement au hub historique de Johannesburg.

Ce projet aurait pour intérêt de continuer à étoffer la palette de destinations inter-africaines de SAA, alors que le continent connaît un essor du trafic aérien, mais il lui permettrait aussi de desservir plus facilement les Amériques.

SAA, compagnie publique, endettée et déficitaire depuis plusieurs années, attend prochainement la conclusion de négociations avec le gouvernement pour être une nouvelle fois recapitalisée.

Elle est membre, avec son concurrent éthiopien Ethiopian Airlines, de l'alliance mondiale Star Alliance menée par la compagnie allemande Lufthansa.

clr/cpb/aub