NOUVELLES
30/01/2014 12:35 EST | Actualisé 01/04/2014 05:12 EDT

Charte: Bill Clennett plaide contre l'interdiction des signes religieux

QUÉBEC - Le militant de longue date Bill Clennett demande au gouvernement de renoncer au projet de loi 60, qui encadre la charte de la laïcité, en raison de son interdiction de porter des signes religieux si on est un employé de l'État.

Il est d'avis que la véritable intention du gouvernement avec son projet de charte est d'interdire les signes religieux portés par les minorités, peut-on lire dans le mémoire qu'il a présenté jeudi, devant les parlementaires qui mènent la consultation publique sur le projet de loi 60.

M. Clennett, qui habite Hull, intervient dans le débat à titre personnel.

Surtout, il estime qu'à travers son projet de charte, le gouvernement cherche à éliminer le voile musulman de la fonction publique.

Or, le gouvernement n'a jamais fait la démonstration de la nécessité d'interdire les signes religieux pour afficher la neutralité religieuse de l'État, selon lui.

Il note aussi que les toponymes religieux sont présents partout sur le territoire du Québec.

Il s'était fait remarquer en 1996 quand l'ex-premier ministre fédéral Jean Chrétien l'avait saisi à la gorge, devant les caméras, lors d'une manifestation contre la réforme de l'assurance-emploi.