NOUVELLES
30/01/2014 12:03 EST | Actualisé 01/04/2014 05:12 EDT

Accords commerciaux: la Maison Blanche persiste après un revers au Congrès

La Maison Blanche a promis jeudi de continuer à oeuvrer en faveur d'une procédure "accélérée" pour les négociations commerciales, au lendemain d'un revers que lui a infligé un chef démocrate du Sénat dans ce dossier.

"Le président (Barack Obama) continuera à oeuvrer" dans ce sens, a déclaré son porte-parole Jay Carney, dans l'avion Air Force One en vol vers le Wisconsin (nord).

Le chef de la majorité du Sénat, Harry Reid, avait annoncé mercredi qu'il s'opposait à une telle procédure, réclamée par la Maison Blanche pour faciliter la conclusion d'accords titanesques avec l'Asie et l'Europe.

L'élu démocrate, maître de l'ordre du jour du Sénat, n'a pas indiqué s'il empêcherait la proposition d'être soumise au vote au Sénat, mais il a précisé: "tout le monde ferait mieux de ne pas essayer de pousser cela maintenant".

Des parlementaires avaient déposé au début de l'année une proposition de loi qui permettrait à l'administration de Barack Obama de négocier en détail des accords commerciaux, avant de demander au Congrès de les avaliser lors d'un vote unique, sans rien pouvoir amender.

Selon ses promoteurs, cette disposition, qui était en vigueur jusqu'en 2007, donnerait un coup d'accélérateur aux deux grands accords de libre-échange que les Etats-Unis négocient actuellement en parallèle, avec 12 pays de la région Pacifique et avec l'Union européenne.

M. Carney a estimé que ces deux accords "représentent une occasion très importante de stimuler le commerce, et de ne pas céder le terrain à nos concurrents".

col/tq/are