NOUVELLES
29/01/2014 04:18 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

Zimbabwe: un tribunal relâche trois opposants après presque 3 ans de détention

La Cour suprême du Zimbabwe a décidé jeudi de libérer sous caution trois militants d'opposition, détenus depuis plus de deux ans et demi pour la mort d'un policier, ont annoncé les avocats des intéressés.

Les trois hommes ont été relâchés contre le paiement d'une caution de 1.000 dollars (732 euros) chacun.

Selon Kumbirai Mafunda, porte-parole de l'ONG Avocats du Zimbabwe pour les droits de l'Homme, le tribunal a "mis fin à l'insoutenable détresse de trois militants politiques qui ont subi une détention prolongée".

Les trois membres du parti de l'ancien Premier ministre Morgan Tsvangirai, le Mouvement pour un changement démocratique (MDC), étaient emprisonnés depuis mai 2011.

Ils faisaient partie d'un groupe de plus d'une vingtaine d'opposants accusés d'avoir tué un policier lorsque les forces anti-émeute avaient dispersé une réunion du MDC à Harare, dans le quartier ouvrier de Glen View.

Le reste du groupe avait été acquitté en septembre dernier, quelques jours après la mort en captivité d'une des leurs, Rebecca Mafukeni, des suites d'une longue maladie.

Les trois hommes retourneront au tribunal le mois prochain pour être jugés.

Les opposants politiques sont souvent persécutés par les forces de sécurité au Zimbabwe.

fj/sn/fb/mba