NOUVELLES
29/01/2014 07:54 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

Un autre policier du SPVM relevé de ses fonctions

Un policier du Service de police de la ville de Montréal (SPVM) a été relevé de ses fonctions et assigné à d'autres tâches en raison de la tenue d'une enquête interne à son sujet, a confirmé le corps policier, mercredi.

Le porte-parole du SPVM, Ian Lafrenière, n'a pas voulu préciser le nom et le poste occupé par l'agent puisque aucune accusation n'a encore été portée contre lui.

Quant aux raisons ayant mené à l'ouverture d'une enquête sur ce policier, M. Lafrenière a rappelé que le directeur du SPVM, Marc Parent, avait lui-même révélé l'automne dernier dans la foulée des affaires Roberge et Davidson que d'autres investigations similaires étaient présentement en cours au sein du service de police montréalais.

Les ex-enquêteurs Benoit Roberge et Ian Davidson sont soupçonnés d'avoir collaboré avec le crime organisé.

Interrogé à savoir si des accusations pourraient être déposées bientôt dans cette affaire, le porte-parole du SPVM a affirmé qu'il était difficile pour le moment de se prononcer, mais a assuré que le corps policier avait l'intention d'aller au fond des choses.

Ian Lafrenière a également fait valoir que cette mauvaise nouvelle avait un bon côté puisqu'elle montrait que le SPVM prenait au sérieux les allégations contre ses membres et n'hésitait pas à enquêter lorsque nécessaire.