NOUVELLES
29/01/2014 03:39 EST | Actualisé 30/03/2014 05:12 EDT

Sorel-Tracy : visa renouvelé pour le père Odon

Le père Odon-Charles Miense pourra demeurer au Canada, après avoir été menacé d'expulsion vers son pays d'origine, la République démocratique du Congo. Le refus d'Ottawa de renouveler son visa viendrait simplement d'un imbroglio administratif.

Après être venu au Canada en tant qu'étudiant en agriculture à Saint-Hyacinthe, le père Odon a commencé à pratiquer la prêtrise à Sorel-Tracy « sans les prérequis », explique Louis Plamondon, député fédéral de la circonscription de Bas-Richelieu-Nicolet-Bécancour.

Par la suite, « il a fait la mauvaise demande à Immigration Canada, et Immigration Canada a joué by the book. Ils ont dit "non, on vous expulse", alors que s'il avait eu les bons renseignements, que nous lui avons fournis à notre bureau, il aurait pu faire une demande pour pouvoir demeurer ici assez rapidement. Et c'est ce qu'il a fait, et maintenant son statut est rétabli », ajoute Louis Plamondon.

Le père Odon soutient qu'il aurait souhaité qu'on lui explique ce qu'il devait faire plutôt que de simplement lui refuser le renouvellement de son visa. « Comment est-ce possible que le traitement d'un dossier puisse durer toute une année alors qu'il était tout simple? Les agents de l'immigration, quand ils voient que le dossier n'est pas le bon, qu'ils donnent le conseil », dit-il.

Même s'il affirme avoir trouvé les démarches éprouvantes, le père Odon est heureux de maintenant pouvoir se consacrer pleinement à son travail de prêtre à Sorel-Tracy, et dit avoir grandement apprécié le soutien de la communauté pendant cette mésaventure.