NOUVELLES
29/01/2014 05:26 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

Merkel: les Ukrainiens mobilisés pour les valeurs de l'UE "doivent être entendus"

La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré mercredi que les personnes qui manifestent avec l'opposition en Ukraine défendent des valeurs européennes et doivent "être entendues".

"Beaucoup de personnes ont montré, par leurs manifestations courageuses, depuis le sommet européen sur le partenariat oriental fin novembre à Vilnius, qu'elles ne voulaient pas tourner le dos à l'Union européenne. Au contraire, elles se battent pour les mêmes valeurs qui nous animent au sein de l'UE et elles doivent être entendues", a-t-elle déclaré lors d'un discours de politique générale devant les députés du Bundestag.

"Grâce à la pression des manifestations, des négociations sérieuses en toute transparence entre le gouvernement et l'opposition sur les réformes politiques nécessaires deviennent possibles", a-t-elle ajouté.

Le gouvernement allemand, notamment par le biais de l'ambassade à Kiev, "soutient, avec tous les moyens disponibles, tous les efforts pour une résolution pacifique de la crise et les demandes justifiées de l'opposition", a conclu la chancelière.

Le Parlement ukrainien se réunit depuis mardi pour essayer de trouver une issue au mouvement de contestation qui secoue l'Ukraine depuis plus de deux mois et qui a pris une tournure violente depuis la mi-janvier avec des affrontements qui ont fait au moins trois morts à Kiev.

Au premier jour de cette session extraordinaire, mardi, les députés avaient voté l'abrogation de lois réprimant les manifestations, dont l'adoption le 16 janvier avait contribué à la radicalisation de la contestation.

Mercredi, ils doivent aborder une question plus sensible, l'amnistie des manifestants interpellés lors de heurts avec la police. Le parti au pouvoir, le Parti des régions, exige en contrepartie la fin de l'occupation du centre de Kiev et des administrations locales dans la moitié des régions.

hap/yap/abk