NOUVELLES
29/01/2014 12:44 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

L'Inde, mauvaise élève de la protection de la propriété intellectuelle (rapport américain)

L'Inde arrive en queue d'un classement publié mercredi par la Chambre de commerce américaine en matière de protection de la propriété intellectuelle, dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France apparaissent comme les champions.

La Thaïlande, le Vietnam, l'Indonésie et l'Argentine arrivent également très bas dans ce classement annuel élargi cette année à 25 pays.

Le classement repose sur une trentaine de critères parmi lesquels la contrefaçon, la ratification de traités internationaux ou encore les efforts faits par les pays pour protéger les brevets et les droits d'auteur de produits tels que les médicaments, les programmes informatiques ou les scénarios de films hollywoodiens.

Les Etats-Unis caracolent en tête, suivis par le Royaume-Uni et la France, mais aucun de ces trois pays n'obtient cependant une note parfaite.

"Les Etats-Unis peuvent bien mener le classement mais ils sont en retard sur leurs engagements en matière de protection de la propriété intellectuelle", a fait valoir le président du département Propriété intellectuelle et Brevets de la Chambre de commerce américaine, David Hirschmann.

La Chine arrive 17e en raison de son faible respect des marques et parce qu'elle n'a pas signé de traités internationaux sur la protection intellectuelle.

L'Inde, connue pour ses plagiats de médicaments, reste "le plus grand champ de bataille" pour la protection des brevets, a pointé le sénateur américain Orrin Hatch lors de la présentation du rapport, ajoutant que "l'Asie avait détourné les lois en la matière pour servir sa croissance".

rl/rap/sam