NOUVELLES
29/01/2014 06:53 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

Le CHUM doit combler un autre trou budgétaire de 5 millions

Le Centre hospitalier de l'Université de Montréal a vu son manque à gagner pour l'année budgétaire en cours passer de 13 millions de dollars à 18 millions. Le CHUM doit donc effectuer de nouvelles compressions, sans toucher les services aux patients, pour aller chercher ces 5 millions additionnels.

Le directeur général par intérim du CHUM, Michel Fontaine, a déposé mardi ce qu'il appelle « des mesures additionnelles pour l'atteinte de l'équilibre budgétaire » d'ici au 31 mars prochain :

  • Le CHUM récupère un surplus de 500 000 $ de son centre de recherche;
  • Le centre hospitalier met la main sur des revenus de stationnement de 2,5 millions de dollars qui devaient être remis à la Fondation du CHUM;
  • Le CHUM compte abolir un nombre indéterminé de postes au sein de son administration, pour économiser 1 million de dollars.

« Toutes les directions ont été mises à contribution pour nous donner leur point de vue et dans quelle mesure ils pourraient faire en sorte, sans nécessairement toucher aux soins directement, de nous livrer un certain nombre d'économies », a expliqué Michel Fontaine.

La direction du CHUM assure que les patients ne feront pas les frais de ces compressions, qui ne seront pas récurrentes et seront réévaluées l'an prochain.

Le comité des usagers surveille le tout avec attention, tout en se disant satisfait du plan présenté jusqu'à maintenant.

« Les soins aux patients ne sont pas touchés. Les soins aux patients restent de la même qualité. Tout fonctionne bien à ce niveau-là », a commenté la présidente du comité des usagers du CHUM, Louisa Defoy.

Avec les informations d'Olivier Bachand