NOUVELLES
29/01/2014 10:51 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

La présumée dirigeante d'un réseau de proxénétisme à Ottawa coupable de traite de personne

L'adolescente accusée d'avoir dirigé un réseau de proxénétisme à Ottawa a été reconnue coupable de plusieurs chefs d'accusation, mercredi, au palais de justice d'Ottawa.

La juge Diane Lahaie a commencé à rendre son verdict peu avant 10 h, mais a ordonné la tenue d'une pause lorsque l'accusée a fondu en larme.

Jusqu'à maintenant, l'adolescente est reconnue coupable de traite de personne - l'accusation la plus grave qui était portée contre elle -,d'agression sexuelle, de proxénétisme et séquestration.

En tout, la jeune femme de 17 ans fait face à 33 chefs d'accusations.

La lecture du verdict, qui sera longue a prévenu la juge, se fait devant une salle d'audience bondée et en présence de présumées victimes.

Rappel des événements

La jeune femme a été arrêtée avec deux autres adolescentes en 2012.

Elles auraient toutes trois attiré par le biais des médias sociaux des victimes d'âge mineur, dont une de moins de 14 ans, afin de les forcer à se prostituer. Les événements se seraient déroulés entre le début du mois d'avril et le début de juin 2012.

La semaine dernière, la plus jeune des trois adolescentes accusées de faire partie du réseau a été condamnée à trois ans de détention, moins le temps déjà purgé. Elle avait plaidé coupable à six des 29 chefs d'accusation qui pesaient contre elle.

La troisième adolescente, qui a aussi plaidé coupable, attend toujours le prononcé de sa peine.