NOUVELLES
29/01/2014 09:45 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

Des hélicoptères repéraient des gens piégés par la neige dans le sud des É.-U.

ATLANTA - Des hélicoptères repéraient des automobilistes piégés, mercredi, tandis que des véhicules militaires tous terrains livraient de la nourriture, de l'eau et de l'essence à des gens bloqués sur des artères principales à la suite d'une tempête de neige peu commune pour l'extrême sud des États-Unis.

On ignorait précisément combien de personnes demeuraient coincées sur les routes un jour après que la tempête eut paralysé la région. Mercredi après-midi, la circulation reprenait graduellement dans les environs d'Atlanta, bien qu'elle restait très lente dans certains secteurs.

Certains automobilistes disaient avoir passé plus de 16 heures dans leur véhicule avant de finalement revenir à la maison, mercredi.

Au moins six personnes sont mortes dans des accidents de la route, dont cinq dans l'Alabama.

Des étudiants ont été contraints de passer la nuit de mardi à mercredi à l'école avec leurs enseignants pendant que des automobilistes abandonnaient leurs véhicules le long des routes pour se réfugier dans des églises, des casernes de pompiers et même des épiceries.

La tempête a déversé à peine quelques centimètres de neige sur la région, mais il n'en fallait pas plus pour paralyser des villes aussi importantes qu'Atlanta et Birmingham.

Des milliers de travailleurs qui ont quitté le boulot un peu plus tôt pour tenter d'échapper au mauvais temps n'ont fréquemment jamais réussi à se rendre chez eux. À Atlanta, des milliers d'automobilistes demeuraient coincés sur une des principales autoroutes de la ville, mercredi matin, tout comme une poignée d'élèves qui ont passé la nuit à bord d'autobus scolaires embourbés.

Le gouverneur de la Géorgie, Nathan Deal, a annoncé en début de journée mercredi que la Garde nationale déployait des véhicules militaires sur les autoroutes d'Atlanta pour tenter de dégager ces autobus scolaires et d'acheminer des vivres à ceux qui en ont besoin. Les policiers de la Géorgie se rendaient quant à eux vers les écoles où des élèves se trouvaient toujours après y avoir passé la nuit, pendant que des équipes du ministère des Transports continuaient à dégager les routes et à fournir de l'essence aux automobilistes, a dit M. Deal.

Dans la région d'Atlanta, pratiquement tous les bureaux publics et la plupart des commerces étaient fermés, tôt mercredi. Les responsables ont demandé aux automobilistes de laisser leur voiture chez eux, mais certains autobus et trains de banlieue étaient hors service. La ville, qui accueille l'aéroport le plus achalandé du monde, semblait complètement prise au dépourvu par le mauvais temps, même si les autorités assuraient avoir tiré les leçons nécessaires de la tempête de verglas qui a frappé en 2011.

Mais les nouvelles ne sont pas que mauvaises. De nombreux résidants ont ouvert leurs portes à des étrangers, pendant que des bénévoles affrontaient le mauvais temps pour ravitailler les automobilistes coincés dans leurs véhicules. Des médias sociaux comme Facebook ont aussi été pris d'assaut par des gens cherchant, ou offrant, un abri temporaire. Et un policier a aidé à donner naissance à une petite fille, après que la voiture de ses parents eut été coincée dans la neige.