NOUVELLES
29/01/2014 10:53 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

Afrique du Sud: deux manifestants ont été abattus par les policiers

JOHANNESBOURG, Afrique du Sud - Des affrontements violents entre manifestants et forces de l'ordre ont fait deux morts dans le nord de l'Afrique du Sud mardi soir, ont rapporté les autorités locales.

Quelque 2000 protestataires attaquaient un poste de police à coups de pierres et de bombes incendiaires lorsque deux d'entre eux ont été abattus par la police.

Au moins 15 policiers ont été blessés, dont trois grièvement, dans ces heurts survenus dans le village de Tzaneen, dans la province de Limpopo, a précisé le porte-parole de la police, le brigadier Hangwani Mulaudzi.

On ignore le nombre de blessés parmi les manifestants, mais neuf d'entre eux ont été arrêtés pour désordre public. Dix-neuf véhicules de patrouille ont été endommagés, et le poste de police lui-même a subi d'importants dommages.

Le brigadier Mulaudzi a indiqué que la situation demeurait tendue, mercredi. Les violences auraient éclaté en lien avec des allégations voulant qu'un adolescent eut été abattu par la police.

Jeudi dernier, le cadavre d'une femme a été découvert dans la région et deux suspects avaient été interpellés par les autorités avant d'être libérés. Frustrés par leur libération, les protestataires ont manifesté leur colère en incendiant la maison des suspects samedi. Un adolescent de 15 ans serait alors tombé sous les balles de la police.