NOUVELLES
28/01/2014 05:54 EST | Actualisé 30/03/2014 05:12 EDT

Mladic refuse de témoigner pour la défense dans le procès de Karadzic

LA HAYE, Pays-Bas - L'ancien commandant de l'armée des Serbes de Bosnie, le général Ratko Mladic, a refusé de témoigner pour la défense dans le procès de son ancien maître politique, Radovan Karadzic.

Il a vertement critiqué mardi le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye, le qualifiant de «tribunal satanique».

Lors d'une séance qui a duré environ une heure, Ratko Mladic a dit à plusieurs reprises aux juges qu'il ne répondrait pas aux questions de l'ancien président des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic.

Les deux hommes sont jugés séparément pour différents crimes dont celui de génocide. Les deux insistent pour clamer leur innocence.

M.Mladic a d'abord refusé de témoigner, puis il a dit qu'il le ferait si on allait récupérer son dentier dans sa cellule.

Mais même avec son dentier en place, Ratko Mladic a dit qu'il était trop malade pour témoigner et qu'il ne voulait pas risquer de s'incriminer lui-même.