NOUVELLES
28/01/2014 01:02 EST | Actualisé 29/03/2014 05:12 EDT

Les cols bleus de Terrebonne en grève pour la journée

Cent vingt cols bleus de la Ville de Terrebonne ont déclenché une grève d'un jour, jusqu'à 19 heures mardi soir. Les syndiqués, qui sont sans contrat de travail depuis plus de deux ans, souhaitent une reprise des négociations avec la Ville.

Les deux parties ne parviennent pas à s'entendre sur la question des horaires et de l'organisation du travail en vue du renouvellement de la convention collective.

L'objectif de ce court débrayage est de sensibiliser les citoyens, comme l'explique le président du Syndicat des employés manuels de la Ville de Terrebonne, Denis Renaud :

« Le but, c'est d'alerter la population au fait que la négociation n'avance pas. Pour ce qui est de l'impact, je ne veux surtout pas que la population souffre de la grève surtout en ce qui concerne le déneigement. On ne ne veut pas mettre la vie, la santé, la sécurité des citoyens d'aucune façon en jeu par rapport au conflit de travail ».

Les relations sont aussi tendues entre la Ville et ses 90 concierges et surveillants, qui sont en grève générale illimitée depuis juillet dernier.