NOUVELLES
27/01/2014 07:48 EST | Actualisé 29/03/2014 05:12 EDT

Yémen: 4 blessés dans des heurts entre manifestants et soldats

Quatre personnes, dont deux soldats, ont été blessées lundi dans des heurts ayant émaillé une manifestation d'indépendantistes à Ateq, chef-lieu de la province de Chabwa, dans le sud du Yémen, ont indiqué des témoins.

Outre les deux soldats, deux protestataires ont été blessés, dont l'un grièvement, lorsque l'armée est intervenue pour disperser la manifestation, organisée à l'appel d'un groupe militant pour une sécession du Yémen du sud, qui était indépendant jusqu'en 1990.

Les protestataires ont scandé des slogans hostiles aux conclusions de la conférence du dialogue national qui, au bout de dix mois de discussions à Sanaa, a décidé de transformer le Yémen en Etat fédéral.

La tendance dure du Mouvement sudiste réclame la sécession de cette partie du pays.

La situation était également tendue dans la province voisine de Daleh, où des hommes armés ont attaqué ces derniers jours des positions de la 33e brigade mécanisée de l'armée, selon des sources concordantes.

Ces attaques ont été revendiquées par un groupe jusque-là inconnu, la "Résistance sudiste", dans un communiqué.

"Dimanche soir, des obus sont tombés sur certaines de nos positions, blessant deux soldats", a déclaré à l'AFP une source au sein de la 33e brigade.

La "Résistance sudiste" a en outre annoncé avoir capturé quatre soldats, et s'est engagée à "poursuivre ses opérations jusqu'à l'élimination de l'occupation (...) et la reconquête de l'indépendance de l'Etat du Sud".

Le Mouvement sudiste s'est démarqué de ce groupe dont la naissance a été annoncée dans un communiqué rendu public le 18 janvier par la télévision du dirigeant sudiste et ancien président Ali Salem Al-Baid, qui émet depuis l'étranger.

faw-mou/tm/cco