NOUVELLES
27/01/2014 10:08 EST | Actualisé 29/03/2014 05:12 EDT

Wall Street tente de rebondir après son décrochage

Wall Street rebondissait légèrement lundi à l'ouverture, après avoir connu sa pire semaine en plus de deux ans, aidée par la performance meilleure que prévu du géant des engins de chantier Caterpillar: le Dow Jones prenait 0,28% et le Nasdaq 0,07%.

La Bourse de New York avait succombé vendredi à une vague d'inquiétude sur les pays émergents, les grands indices boursiers chutant dans le sillage des Bourses mondiales: le Dow Jones avait plongé de 1,96% (soit 318,24 points), à 15.879,11 points et le Nasdaq de 2,15% (90,70 points), à 4.128,17 points.

Vers 14H45 GMT, le Dow Jones s'appréciait de 43,86 points à 15.922,97 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 3,08 points à 4.131,25 points.

Le Dow Jones, indice vedette de Wall Street, avait enregistré vendredi sa plus forte perte en points et en pourcentage depuis le 20 juin, signant également sa pire semaine, en pourcentage, depuis novembre 2011.

L'indice élargi S&P 500 avançait de 0,25% (+4,39 points) à 1.794,68 points. Il avait basculé vendredi sous le seuil psychologique de 1.800 points pour la première fois depuis le 17 décembre.

Alors que les craintes sur les marchés émergents et l'économie chinoise continuaient de faire trembler les bourses asiatiques et inquiéter les bourses mondiales, la place new-yorkaise tentait timidement de panser ses plaies lundi.

"Les indices trouvent du soutien auprès des résultats bien meilleurs que prévu et les bonnes prévisions du membre du Dow Caterpillar", ont relevé les experts de la maison de courtage Charles Schwab.

Peu après avoir fait part de bénéfices supérieurs aux attentes pour 2013 et prévu un résultat supérieur aux prévisions cette année, Caterpillar voyait son action bondir de plus de 6% en début de séance.

Avant une semaine encore chargée en résultats d'entreprises, le marché surveillait également la sortie après la clôture de la publication trimestrielle du géant informatique Apple.

Les investisseurs guettaient également la sortie dans la matinée des ventes de logements neufs en décembre aux Etats-Unis, à la veille d'une réunion très attendue de deux jours du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) jusqu'à mercredi.

Une grande majorité des économistes tablent sur un nouveau resserrement de la politique américaine avec l'annonce d'une coupe supplémentaire de 10 milliards de dollars dans le programme de rachats d'actifs de la banque centrale en février.

Le marché obligataire repartait en légère baisse. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 2,752% contre 2,735% vendredi soir et celui à 30 ans à 3,662% contre 3,651%.

ppa/sl/bdx

CATERPILLAR

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP

CHARLES SCHWAB

APPLE INC