NOUVELLES
27/01/2014 01:08 EST | Actualisé 28/03/2014 05:12 EDT

Une pensée et plusieurs idées à Jerez

Ferrari a envoyé du circuit de Jerez un message à Michael Schumacher. « Allez Michael », a lancé l'équipe italienne à l'Allemand, à la veille des essais.

Les premiers essais d'hiver commencent mardi pour quatre jours de travail, avec des voitures et des approches différentes.

En raison de la réglementation technique contraignant les équipes à baisser le museau des voitures pour une question de sécurité, chacun a choisi son chemin. Pour la première fois depuis longtemps, il y aura en piste des voitures aux allures variées. Certaines plus félines que d'autres.

Toro Rosso a dévoilé sa voiture mardi dans les puits de Jerez, et la nouvelle STR9 suit la tendance adoptée par Williams et McLaren qui ont choisi le petit nez effilé (et pas très esthétique) devant l'aileron avant.

Ferrari a choisi le nez busqué, Lotus la double pointe asymétrique (dont on dit déjà qu'elle créera des soucis d'appui au pilote).

Sauber n'a pas voulu en montrer trop, et on ne sait toujours pas la tendance choisie par l'équipe helvète. Williams dévoilera mardi, à Jerez, la vraie FW36 (pas juste un dessin sur le web) tandis que la nouvelle Mercedes-Benz W05, qu'on découvrira cette semaine, aborera aussi un message d'encouragement à Michael Schumacher­.

Malgré l'incertitude liée aux nouveaux éléments imposés par la réglementation de la FIA, l'ambition affichée de Ferrari est de gagner le titre en 2014. Le patron de l'équipe Luca di Montezemolo a rappelé lors du dévoilement de la voiture, samedi, qu'il était « temps de gagner ».

Ce qui a fait dire à Fernando Alonso que pour Ferrari, finir 2e est « une catastrophe ». Bonjour la pression. Surtout qu'il n'est plus le numéro un. Il a maintenant un coéquipier fantasque qui aura sa propre interprétation du travail en équipe. 

C'est d'ailleurs Kimi Raikkonen qu'on verra en premier en piste, lui qui revient au boulot après une longue absence des paddocks. Son opération au dos lui avait fait manquer les deux dernières courses de la saison 2013. Il sera la premier, mardi, à rouler dans la Ferrari F14T, dont le nom est le résultat d'un grand sondage populaire sur le Web.

Le nom du modèle 2014 ressemble étrangement au nom de la marque italienne FIAT, propriétaire à 90 % de la marque Ferrari (le dernier 10 % appartient au fils du fondateur Enzo Ferrari, Piero Ferrari).

Les pilotes découvriront à Jerez des gommes Pirelli spécialement conçues pour ces essais d'hiver. En effet, le manufacturier italien, qui a prolongé de trois ans son mandat de fournisseur unique en F1, a apporté en Espagne une gomme faite pour des conditions hivernales (gel au sol en matinée).

« C'est un pneu qui devrait bien fonctionner par temps froid et qui ne sera utilisé qu'à Jerez », a expliqué Paul Hembery, directeur du bureau compétition de Pirelli.

Le quatrième jour des essais de Jerez sera consacré à des essais (obligatoires) des pneus pluie (intermédiaires et pluie forte).