NOUVELLES
27/01/2014 09:58 EST | Actualisé 29/03/2014 05:12 EDT

Nigeria: 15 personnes tuées lors d'un raid sur un village du nord-est (témoins)

Quinze personnes ont été tuées et une vingtaine blessées lors d'un raid sur la ville de Kawuri, dans le nord-est chroniquement instable du Nigeria où sévit le groupe islamiste Boko Haram, ont indiqué des témoins lundi.

"Nous avons compté environ 15 corps de victimes à la fin de l'attaque", a déclaré Fantara Madugu, qui a été témoin de l'attaque survenue dimanche dans la région de Konduga, située dans l'Etat de Borno, à 37 km au sud-est de Maiduguri.

"Nous avons aidé aussi à transporter une vingtaine de blessés à l'hôpital", a ajouté M. Madugu.

Un autre témoin, Isa Ibrahim, a ajouté que des hommes armés étaient arrivés dans la ville de Kawuri à bord de véhicules 4X4, disant être des commerçants venus travailler sur le marché.

"Inconnus des habitants, les hommes armés ont installé des bombes artisanales à divers endroits stratégiques de la ville avant d'attaquer la population", a-t-il raconté.

Plusieurs habitations et véhicules ont été incendiés avant que les hommes armés prennent la fuite, a-t-il ajouté.

La police de l'Etat de Borno a confirmé les faits mais n'a pas donné de bilan exact des victimes.

"Kawuri a été attaquée hier (dimanche) et il y a eu plusieurs morts et blessés", a déclaré le commissaire de police Lawan Tanko.

Ni les témoins, ni la police n'ont affirmé que Boko Haram avait mené ce raid, mais le procédé ressemble fortement à celui utilisé par le groupe islamiste dans d'autres endroits de la région.

Le Borno est l'un des trois Etats du nord-est placé sous état d'urgence depuis mai dernier, quand l'armée nigériane a lancé une opération contre les insurgés islamistes. L'insurrection a fait des milliers de morts depuis son déclenchement en 2009.

str-joa/phz/aub/mba