NOUVELLES
27/01/2014 09:22 EST | Actualisé 29/03/2014 05:12 EDT

Mexico légalise certaines milices civiles du Michoacan

Le gouvernement mexicain légalise certaines milices civiles d'autodéfense dans l'État du Michoacan.

Cette annonce, lundi, survient après l'arrestation par les militaires de Dionicio Loya Plancarte, l'un des dirigeants des narcotrafiquants Chevaliers Templiers.

C'est contre les exactions de cette organisation que les premiers groupes d'autodéfense du Michoacan se sont formés avec des entrepreneurs, des artisans et des agriculteurs qui voulaient protéger leurs communautés.

Plancarte est le second dans la hiérarchie de l'organisation des Templiers, après Servando Gomez Martinez.

Les principales milices d'autodéfense réclamaient l'arrestation d'un des sept dirigeants des narcotrafiquants avant de désarmer.

« Les groupes d'autodéfense s'incorporeront aux Corps de défense ruraux », indique l'accord signé par les autorités fédérales et régionales et les milices de huit localités du Michoacan.