NOUVELLES
27/01/2014 03:06 EST | Actualisé 29/03/2014 05:12 EDT

Hollande et Xi Jinping s'écrivent pour le 50e anniversaire des relations diplomatiques franco-chinoises

Les présidents français, François Hollande, et chinois, Xi Jinping, ont souhaité lundi, dans un échange de lettres, un renforcement des relations entre la France et la Chine, à l'occasion du 50e anniversaire de leurs relations diplomatiques.

"Je tenais à célébrer avec vous ce grand geste politique qui a profondément marqué nos deux pays et nos deux peuples", a écrit M. Hollande qui recevra en mars à Paris Xi Jinping pour une visite d'Etat, un an après celle qu'il a effectuée en Chine.

"Je souhaite que votre venue en France soit exceptionnelle, à la hauteur de la très grande qualité de nos relations et du nouvel élan que nous avons souhaité leur donner", a-t-il écrit en appelant à "renforcer le partenariat stratégique global", liant les deux pays.

Xi Jinping, président de la deuxième économie mondiale, a, lui, affirmé dans sa missive sa volonté de "promouvoir" avec ce partenariat, la réalisation du +rêve sino-français+ d'une coopération gagnant-gagnant".

"Le développement sain, stable et durable des relations sino-françaises non seulement correspond aux intérêts fondamentaux de nos deux pays et de nos deux peuples, mais aussi contribue à la paix et au développement dans le monde" a-t-il écrit. Selon lui, ces relations "se trouvent aujourd'hui à un nouveau point de départ historique".

A Pékin, l'anniversaire a été fêté en grande pompe lors d'un grand banquet auquel était convié le président de l'Assemblée nationale française Claude Bartolone.

Le 27 janvier 1964, en pleine guerre froide, le général de Gaulle avait pris la décision inattendue de reconnaître la Chine communiste, un choix à présent célébré comme "visionnaire" qui avait à l'époque bousculé l'échiquier géopolitique mondial.

"L'audace, il en fallait pour reconnaître la république populaire de Chine dans le monde divisé de la guerre froide", a déclaré le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, en ouvrant lundi soir au grand Palais à Paris une soirée "Nuit de Chine" qui lance une année d'évènements franco-chinois.

"L'audace doit inspirer notre recherche commune de nouveaux horizons pour la coopération franco-chinoise", a-t-il ajouté devant des milliers de franco-chinois réunis pour la circonstance, en présence du ministre chinois de la Culture M. Cai Wu.

swi-pg/jba/ial/gg