NOUVELLES
27/01/2014 08:29 EST | Actualisé 29/03/2014 05:12 EDT

Air Canada déplace des vols au départ de Montréal et Toronto vers Rouge

MONTRÉAL - Le redressement financier et la marque d'Air Canada (TSX:AC.B) n'ont pas été minés par une série d'incidents fortement publicisés, comme la perte temporaire de l'équipement de deux planchistes, ou encore par les perturbations dues au mauvais temps, a affirmé lundi le président et chef de la direction du transporteur, Calin Rovinescu.

«Cela ne gâche aucun des gains que nous réalisons», a déclaré M. Rovinescu à des journalistes, à la suite d'une allocution prononcée devant le Club canadien de Montréal.

La plus importante société aérienne au pays a accru ses profits, lancé un transporteur à bas prix, effacé le lourd déficit de ses régimes de retraite et vu le cours de ses actions plus que tripler au cours de la dernière année.

Néanmoins, la ligne aérienne montréalaise a largement retenu l'attention lorsqu'elle a égaré les planches des deux athlètes, refusé une place à un soldat de l'Alberta souffrant de névrose post-traumatique, perdu un chien qu'elle transportait et vu les projets de milliers de voyageurs être perturbés par le mauvais temps à Toronto.

«Comme pour chacune des sociétés aériennes qui sont exploitées dans le monde, un problème survient à l'occasion (...) mais dans l'ensemble, lorsqu'on regarde le succès — meilleur transporteur aérien en Amérique du Nord, meilleures actions à la bourse, meilleur transporteur aérien au Canada pour les voyages d'affaires — je crois que nous sommes sur la bonne voie», a indiqué M. Rovinescu.

Plus tôt, M. Rovinescu avait affirmé à des dirigeants des milieux d'affaires que 2013 avait été une excellente année lors de laquelle le transporteur a fait la preuve qu'il pouvait être une «entreprise internationale rentable de manière durable» et un «ambassadeur» pour Canada et l'aviation commerciale.

Air Canada a par ailleurs annoncé lundi l'ajout de vols à destination des Antilles assurés par son service à bas prix Rouge au départ de Montréal et Toronto, ce printemps et au cours de l'été, alors que le transporteur poursuit le transfert d'appareils plus âgés de sa flotte principale.

C'est au départ de Montréal que l'augmentation de la capacité sera la plus marquée, avec 36 pour cent plus de sièges et 20 pour cent plus de vols vers le Sud que l'été dernier, grâce à l'ajout de vols à destination de Cancun, au Mexique, de Port-au-Prince, en Haïti, et de Punta Cana, en République dominicaine, a ajouté le transporteur.

Au départ de Toronto, les nouvelles destinations de Rouge incluront Tampa, en Floride, Nassau, aux Bahamas, et la Barbade.

Air Canada va également accentuer la concurrence en Europe, cet été, en y accroissant sa capacité de 30 pour cent. Le transporteur entend exploiter davantage de Boeing 777 comptant plus de sièges vers de grandes villes européennes, en plus d'augmenter le nombre des vols assurés par Rouge depuis les deux plus importantes villes canadiennes.

Des vols à destination d'Athènes, de Barcelone, Dublin, Édimbourg, Lisbonne, Manchester et Venise seront assurés depuis Toronto. D'autres partiront de Montréal vers Athènes, Barcelone, Rome et Nice.

Les actions d'Air Canada ont terminé la séance de lundi à 8,70 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 53 cents, soit plus de cinq pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.