NOUVELLES
26/01/2014 11:09 EST | Actualisé 28/03/2014 05:12 EDT

Succès du programme de remplacement des vieux poêles à bois

Le programme québécois « Changez d'air » a permis de remplacer 5650 vieux poêles à bois en 14 mois.

Les appareils désuets ont été recyclés ou retirés. Plus de 475 municipalités ont adhéré à l'initiative, dont le but était de réduire la pollution atmosphérique causée par le chauffage au bois.

Le programme, annoncé en juillet 2012 par le gouvernement libéral et administré par l'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA), s'adressait à l'ensemble de la province à l'exception de l'île de Montréal. Un programme séparé avait été mis sur pied pour la métropole.

Le programme québécois permettait aux propriétaires de vieux poêles à bois de toucher une somme pouvant aller jusqu'à 600 $, s'ils le troquaient pour un nouvel appareil certifié aux normes environnementales les plus récentes.

L'AQLPA espère que le gouvernement Marois reconduira le programme, qui a pris fin en octobre dernier, faute de fonds.

Plus de 650 000 ménages chauffent au bois dans la province.