Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Recherches suspendues à L'Isle-Verte

Le mauvais temps force la suspension des recherches dans les décombres de la Résidence du Havre à L'Isle-Verte, dans le Bas-Saint-Laurent.

Après avoir brièvement repris dimanche matin, le travail a été suspendu temporairement, à 8 h, en raison des forts vents qui causent de la poudrerie. Selon le dernier bilan de la Sûreté du Québec, le violent brasier qui a dévasté la résidence pour personnes âgées dans la nuit de mercredi à jeudi a fait 10 morts et 22 disparus.

C'est aussi un jour de recueillement pour la communauté de L'Isle-Verte. Une cérémonie privée à la mémoire des victimes de l'incendie aura lieu à l'église du village. Une messe est prévue à 14 heures à l'Église de La Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste. Le prêtre Gilles Frigon présidera la cérémonie.

La première ministre Pauline Marois, qui a écourté sa mission économique en Suisse, y participera. Elle doit auparavant se rendre sur le site du désastre à 11 heures, où elle fera une déclaration publique.

Une cérémonie publique doit avoir lieu le 1er février à L'Isle-Verte, toujours à l'église du village de 1500 habitants.

Identité des victimes

Le Bureau du coroner a jusqu'à présent dévoilé l'identité de deux victimes. Il s'agit de Juliette Saindon, 95 ans, et de Marie-Lauréat Dubé, 82 ans. Une troisième victime sera identifiée dimanche.

INOLTRE SU HUFFPOST

Incendie dans une résidence pour personnes âgées à L'Isle Verte (23 janvier 2014)

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.