NOUVELLES
26/01/2014 06:16 EST | Actualisé 28/03/2014 05:12 EDT

Open d'Australie - Premier titre majeur pour Wawrinka contre un Nadal blessé

Stanislas Wawrinka, N.8 mondial, a remporté le premier titre du Grand Chelem de sa carrière, en battant en quatre sets 6-3, 6-2, 3-6, 6-3 un Rafael Nadal (N.1) grandement diminué par une blessure au dos en finale de l'Open d'Australie, dimanche à Melbourne.

Cette finale a connu une issue dramatique, Nadal s'étant blessé au dos au début du second set. Il a dû sortir du court pour aller se faire soigner à 2-1 pour Wawrinka.

L'Espagnol est revenu quelques minutes plus tard sous les sifflets d'une partie du public, qui n'avait pas compris que la blessure était manifestement sérieuse.

A partir de là, il est en effet apparu évident que Nadal, au bord des larmes, ne pouvait pratiquement plus servir, frappait la balle avec la plus grande difficulté et avait aussi beaucoup de mal à se mouvoir.

Par respect pour son adversaire et pour le public, il a décidé de rester malgré tout sur le court, en conservant un maigre espoir de récupérer son intégrité physique.

Le match n'a duré qu'en raison de l'incapacité de Wawrinka à l'abréger. Ne sachant comment s'y prendre face à un joueur aussi visiblement diminué, le Suisse a complètement perdu sa concentration.

Bougeant un peu mieux, Nadal en a profité pour prendre le troisième set. Mais l'Espagnol était vraiment trop affaibli et il a fini par céder dans le quatrième, même si Wawrinka s'est montré très hésitant.

Nadal est 'désolé'

Nadal, qui avait l'occasion de remporter un 14e titre du Grand Chelem, et de revenir à hauteur de l'Américain Pete Sampras, est décidément maudit à Melbourne.

En 2010, il avait dû abandonner en quart de finale face au Britannique Andy Murray, pour un problème à un genou. L'année suivante, il avait été éliminé par son compatriote David Ferrer à nouveau en quart, blessé cette fois-ci à une cuisse.

"Je suis désolé de finir comme ça, j'ai vraiment essayé très fort", a déclaré un Nadal très ému. "Félicitations à Stan. La chance était contre moi aujourd'hui, mais il le mérite."

"Je suis désolé pour toi Rafa, j'espère que ton dos va aller mieux, tu es un mec génial et un champion incroyable", a répondu Wawrinka, qui a avoué : "Je ne sais toujours pas si je rêve ou pas, on verra ça demain."

Cette conclusion est malheureuse pour le Majorquin, mais elle ne rend pas non plus justice à Wawrinka, devenu le deuxième Suisse à décrocher un Majeur après Roger Federer (17 titres).

Le Suisse n'avait jamais battu Nadal en 12 confrontations, ni même ne lui avait pris le moindre set. Mais, pour sa première finale en Grand Chelem, à 28 ans, il a commencé le match en produisant un tennis splendide.

Wawrinka N.3 mondial lundi

Prenant le premier l'initiative, repoussant Nadal loin derrière la ligne, variant bien le jeu, Wawrinka a rapidement breaké pour mener 3-1.

Au moment de servir pour le set, il a un peu tremblé, au point d'être mené 0-40. Mais trois erreurs incongrues de Nadal en retour lui ont permis de prendre cette manche, après 26 sets consécutifs perdus face à l'Espagnol.

La blessure de Nadal, survenue quelques minutes plus tard, a ensuite tout changé.

C'est seulement sa 6e défaite en finale d'un Grand Chelem. Seuls deux joueurs l'avaient battu dans ce cadre là : Novak Djokovic et Federer.

Wawrinka est récompensé pour un tournoi extraordinaire, au cours duquel il a battu en quart Djokovic, le N.2 mondial et triple tenant du titre. Il est le seul à avoir battu Djokovic et Nadal dans le même tournoi du Grand Chelem.

Ce résultat va lui permettre de grimper à la 3e place du classement ATP lundi. Il devancera ainsi Federer, qui occupait la place de N.1 suisse depuis 2001.

cyb/el