NOUVELLES
26/01/2014 11:43 EST | Actualisé 28/03/2014 05:12 EDT

Le nouveau PM centrafricain rencontrera les différentes factions en guerre

BANGUI, République centrafricaine - Le nouveau premier ministre de la République centrafricaine a déclaré, dimanche, qu'il rencontrerait les différentes factions en guerre afin de mettre fin aux atrocités dans le pays.

Prenant la parole devant les reporters après une rencontre avec la présidente Catherine Samba-Panza, André Nzapayeké a insisté sur la nécessité de promouvoir la réconciliation et d'améliorer les conditions de vie des Centrafricains.

Plus de 1000 personnes ont perdu la vie et près d'un million ont dû fuir leur maison depuis décembre en raison des affrontements entre chrétiens et musulmans.

Le bureau de Mme Samba-Panza avait annoncé, samedi, la nomination de M. Nzapayeké, un ancien cadre de la Banque de développement des États de l'Afrique centrale (BDEAC), comme premier ministre. Ce dernier a indiqué qu'il révélerait sous peu les noms des membres de son équipe.

Les combats rapportés à Bangui, dimanche, montrent l'ampleur de la tâche qui attend le nouveau gouvernement à la suite de la récente démission du chef rebelle devenu président, Michel Djotodia, qui s'était emparé du pouvoir 10 mois plus tôt.