NOUVELLES
26/01/2014 07:55 EST | Actualisé 28/03/2014 05:12 EDT

La Bourse de Tokyo chute de 2,62% en début de séance, inquiète pour les pays émergents

La Bourse de Tokyo chutait de 2,62% lundi en début de séance, inquiète pour les pays émergents confrontés à un léger resserrement de la politique monétaire américaine.

Après une demi-heure de cotation, l'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes perdait 404,01 points à 14.987,55 points.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau dévissait dans les mêmes proportions: il abandonnait 2,61%, ou 33,06 points, à 1.231,54 points.

"Les capitaux quittent le marché d'actions de façon générale", a expliqué Hiroichi Nishi, courtier chez SMBC Nikko Securities cité par Dow Jones Newswires. "Pour le Japon, a-t-il ajouté, la combinaison d'une baisse à Wall Street, d'un dollar plus faible et de craintes pour la croissance mondiale pèse sur le marché."

Les investisseurs s'inquiètent particulièrement pour les pays émergents, certains redoutant une fuite des capitaux après la décision de la banque centrale américaine (Fed) de légèrement réduire l'ampleur de son programme de soutien exceptionnel à l'économie. Les liquidités déversées par la Fed dans les circuits ces derniers mois ont soutenu entre autre l'activité dans les pays émergents, aussi un retour de bâton est-il redouté.

La semaine dernière, ces inquiétudes ont redoublé à cause de la publication en Chine d'un indicateur faisant état d'un recul de la production manufacturière en janvier. En Turquie et en Argentine, les monnaies locales ont de surcroît été attaquées ces derniers jours.

Sur le marché des devises, ces soucis ont favorisé un certain rebond du yen, traditionnellement considéré comme une valeur refuge lorsque la conjoncture se dégrade. Or un yen plus vigoureux réduit la valeur des revenus tirés par les groupes nippons de l'étranger, lorsqu'ils les convertissent en monnaie japonaise, aussi ce phénomène entraînait-il lundi un repli des titres des firmes exportatrices.

pn/jlh/ob