NOUVELLES
26/01/2014 02:02 EST | Actualisé 28/03/2014 05:12 EDT

Didier Defago bat Bode Miller de justesse au super-G de Kitzbühel

KITZBÜHEL, Autriche - Le Suisse Didier Defago a devancé Bode Miller par seulement cinq centièmes de seconde pour s'adjuger le titre du super-G de la Coupe du monde de Kitzbühel, dimanche, et le Français Alexis Pinturault a signé une sixième victoire en carrière en remportant le super-combiné.

En l'emportant, Defago a empêché du même coup l'Américain Miller de décrocher une première victoire en près de deux ans.

Defago s'est élancé sur la piste tout juste après Miller et a enregistré un chrono d'une minute et 10,38 secondes. Il a ainsi obtenu sa première victoire depuis celle en descente à Bormio, en Italie, en décembre 2011.

Le meneur au classement général de la Coupe du monde, le Norvégien Aksel Lund Svindal, et l'Autrichien Max Franz ont partagé la troisième place, à 0,15 seconde de Defago.

Lors du slalom, Pinturault a réussi le meilleur temps, terminant la descente en deux minutes 2,79 secondes. L'Américain Ted Ligety a pris le deuxième rang avec un retard de 0,44 secondes tandis que Hirscher, d'Autriche, a terminé troisième.

Miller, qui menait la compétition après le super-G puisque Defago n'a pas participé au slalom, a réalisé le troisième meilleur temps, mais il a été disqualifié pour avoir raté une porte.

Le Norvégien Svindal n'a également pas terminé le slalom, ce qui a permis à Hirscher de réduire l'écart au classement général à 102 points.

Le circuit de la Coupe du monde fera escale à Schladming, en Autriche, mardi, pour un slalom auquel ne participera pas Svindal. Une descente et un slalom géant seront ensuite disputés à Saint-Moritz, en Suisse, samedi et dimanche.

Plus tôt dimanche, le Britanno-Colombien Morgan Pridy a signé la meilleure performance canadienne en terminant 21e lors du super-G. L'Albertain Jan Hudec a lui aussi percé le top-30 en terminant 29e en 1:11,29.

Jeffrey Frisch, de Mont-Tremblant, a pris le 32e rang de l'épreuve. Le Québécois a descendu la 'Streif' en 1:11,33 pour accuser un retard de 0,95 seconde sur le médaillé d'or. Dustin Cook, de Lac-Sainte-Marie, a terminé 40e en 1:11,55.

Le champion en titre de la Coupe du monde de ski alpin, l'Autrichien Marcel Hirscher, a accusé un déficit de 1,58 seconde. Il n'a pas inscrit de points au classement.

Les Britanno-Colombiens Manuel Osborne-Paradis, Benjamin Thomsen et Conrad Pridy ainsi que l'Ontarien Philip Brown ont respectivement fini 37e, 61e, 67e et 73e.

Les organisateurs ont retardé la course de trois heures en raison d'une tempête de neige, et ils ont raccourci le parcours à cause des puissantes bourrasques de vent.