Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'opposition syrienne en exil participera à la conférence de paix de Genève II

La Coalition de l'opposition syrienne s'est prononcée samedi à Istanbul lors d'un vote pour l'envoi d'une délégation la semaine prochaine à la conférence de paix dite de Genève II, a-t-on appris auprès de la Coalition.

Lors de ce vote à bulletins secrets, 58 membres de la Coalition ont voté oui à cette participation, 14 ont voté non, 2 se sont abstenus et 1 a voté blanc, selon les résultats officiels.

Ce vote a sanctionné plusieurs heures de vives discussions entre les membres de l'opposition modérée au président syrien Bachar al-Assad, réunis depuis la mi-journée à huis clos dans un hôtel de la lointaine banlieue d'Istanbul.

La Coalition était très divisée sur l'opportunité de s'asseoir à la table des négociations avec les représentants du régime de Damas, ainsi que l'y poussent depuis plusieurs semaines ses parrains occidentaux et arabes.

Organisée par les Etats-Unis et la Russie sous la supervision de l'ONU, la conférence dite de Genève II, qui doit débuter mercredi à Montreux (Suisse), doit permettre de mettre fin à la guerre civile en Syrie, qui a fait plus de 130.000 morts et des millions de réfugiés et déplacés depuis mars 2011.

pa/plh

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.