NOUVELLES
16/01/2014 09:46 EST | Actualisé 18/03/2014 05:12 EDT

Turquie : la police interroge des personnes soupçonnées d'appartenir à Al-Qaïda

Treize personnes soupçonnées d'appartenir à Al-Qaïda, dont deux présumés responsables du réseau terroriste, ont été présentées jeudi aux procureurs turcs après avoir été arrêtées au cours de raids de la police cette semaine.

Bien que leurs identités n'aient pas pu être confirmées, deux des suspects seraient Halis Balyoncuk, responsable d'Al-Qaida en Turquie, et Ibrahim Sen, le numéro deux du réseau terroriste au Proche-Orient, selon les médias turcs. Ils sont accusés d'envoyer des combattants en Syrie, de lever des fonds pour les rebelles syriens et de fournir des armes à Al-Qaida.

Les suspects font partie des 25 personnes interpellées mardi lors d'opérations simultanées de la police anti-terroriste dans six villes turques, qui ciblaient Al-Qaida et la Fondation pour l'aide humanitaire (IHH), financée par le gouvernement.

Les bureaux de la fondation IHH ont été perquisitionés par la police, qui a arrêté un de ses employés. Accusé de livrer des armes aux rebelles syriens, IHH a nié tout lien entre son équipe et Al-Qaida, qualifiant l'opération policière comme une "campagne de diffamation" liée au récent scandale de corruption qui éclabousse le gouvernement turc.

dg/twc/ec/all/mr