Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Sotchi pour ranimer la flamme olympique de Québec

Marcel Aubut, président du Comité olympique canadien, encourage le maire de Québec à passer quelques jours à Sotchi lors des Jeux olympiques afin de créer des contacts pour les grands événements, un prérequis pour songer à obtenir un jour les Jeux olympiques.

Marcel Aubut, qui souhaite ardemment que Québec accueille un jour les Jeux olympiques, a profité du dévoilement de l'équipe féminine de ski alpin à Québec, jeudi, pour inviter le maire de Québec à l'accompagner à Sotchi.

Marcel Aubut est conscient que le maire a d'autres priorités actuellement notamment avec l'amphithéâtre de Québec. Il souligne toutefois qu'il n'est jamais trop tôt pour se mettre « dans le sillon d'application » pour les Jeux olympiques.

« Ce qui compte, c'est d'être dans une course où le monde entier parle de nous comme une possibilité, et ça va avec le programme du maire qui veut que cette ville-là soit de réputation internationale. Ça prend des grands événements. C'est pour ça que je veux qu'il vienne à Sotchi, pas nécessairement pour parler d'Olympiques comme tels, mais pour "booker" des grands événements pour la ville », dit-il.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, n'est pas certain d'y aller. Il doit déjà se rendre à Rome le mois prochain pour la nomination officielle de Mgr Gérald Cyprien Lacroix à titre de cardinal.

« Il faut qu'on aille à Rome. Il va falloir qu'on travaille un peu à la maison aussi! », lance le maire.

Le maire de Québec a précisé que sa priorité pour les prochains mois était de convaincre le gouvernement fédéral de construire à Québec un anneau de glace couvert.

« On va être opportunistes. Avec les Olympiques, ça éveille tout le monde, et si nos Québécois performent en plus, vous allez voir qu'on va être bavards », fait valoir le maire.

Le maire mentionne qu'il mettra le pied sur l'accélérateur pour avoir un anneau de glace couvert dès cette année. Il lancera une offensive dès les Jeux terminés.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.