NOUVELLES
16/01/2014 12:27 EST | Actualisé 18/03/2014 05:12 EDT

Recul de 10 % des ventes de condos au Québec

La Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) qualifie d'atterrissage en douceur la performance du marché immobilier au Québec en 2013, signalant une baisse de 8 % des ventes de résidences vendues par l'intermédiaire d'agents durant cette année, par rapport à 2012.

C'est dans le marché des condos que le recul est le plus accentué : il s'est chiffré à 10 % en 2013, en comparaison à 2012, avec 14 788 ventes conclues dans ce secteur.

Une majorité de régions métropolitaines ont subi les effets de ces baisses. Sherbrooke, toutefois, s'en est tirée mieux que les autres avec une baisse des ventes de 7 %.

À Saguenay, en revanche, l'année 2013 a été marquée par un recul de 18 %, alors que cette municipalité s'était classée deuxième au chapitre des performances les plus solides en 2012.

À Mont-Laurier, la situation est plus reluisante : cette municipalité des Hautes-Laurentides a connu une augmentation de 23 % des ventes.

Des prix stables

Pour Paul Cardinal, directeur du service analyse du marché au sein de la FCIQ, « avec l'augmentation du nombre de propriétés offertes au Québec, les conditions du marché ont continué de se détendre dans plusieurs régions de la province, ce qui s'est traduit, de manière générale, par des hausses de prix bien plus modérées qu'en 2012 ».

Par exemple, le prix d'une maison unifamiliale est demeuré supérieur à 225 000 $ dans la moitié des ventes recensées en 2013, ce qui correspond à peu près au prix enregistré en 2012 pour ce type d'habitation. Cependant, dans quatre des six régions métropolitaines recensées, la FCIQ remarque une hausse du prix médian des unifamiliales; ce fut le cas à Montréal, Sherbrooke, Québec et Saguenay.

L'unifamiliale a toujours la cote

La FCIQ fait remarquer que « l'unifamiliale, qui avait été la seule catégorie à afficher une hausse du nombre de transactions en 2012, a enregistré la baisse des ventes la moins prononcée (-7 %) avec 50 082 ventes, en 2013 ».

Pour leur part, les ventes de multiplex ont reculé de 9 %,  avec 6015 transactions.

La Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) regroupe 12 chambres immobilières dans la province, de même que près de 14 000 courtiers immobiliers, qui en sont membres.